Diné Bahané, Histoire du mythe navajo de la Création
EAN13
9782268107028
ISBN
978-2-268-10702-8
Éditeur
Éditions du Rocher
Date de publication
Collection
Nuage Rouge
Nombre de pages
552
Dimensions
22,5 x 14 x 3,6 cm
Poids
592 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Diné Bahané

Histoire du mythe navajo de la Création

De

Traduit par

Éditions du Rocher

Nuage Rouge

Indisponible

Ce livre est en stock chez 14 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Le Diné Bahané est la version la plus complète, la plus authentique du mythe de Création navajo. Depuis les travaux de Washington Matthews de 1897, elle offre l'accès à la Puissance, à la Beauté de cette narration orale, à toute sa poésie idiomatique appropriée au langage d'une période mythologique lointaine. Dans l'histoire des mythes de Création, le Diné Bahané est considéré comme une des oeuvres « littéraires » les plus importantes du monde. Il décrit, étapes par étapes sur plusieurs siècles « mythologiques », les Cycles du Mythe de l'Émergence qui mènent l'Insecte, le Spermophile et d'autres espèces du «règne animal », du Premier au Cinquième Monde, à l'Être humain et à la formation des Clans qui structurent toujours la société navajo d'aujourd'hui.

Le récit de la scène mythologique progressant, ses instigateurs acquièrent, d'un Monde à l'autre, sagesse, discernement, habileté. Le mythe charrie une foule de « Personnages-Entités » dont l'invétéré farceur jeteur de troubles graves Ma'ii le Coyote ; le plus féroce des Naayéé' le « Chef des Monstres » Yé'iitsoh ou le Géant. Les « Protecteurs » tels Nílch'i le Vent et Shash l'Ours ; Áltsé hastiin Premier Homme et Altsé asdza´'a Première Femme ; les «Divinités » Asdzaa nádleehé ou Femme-Changeante et Yoolgai asdzaa Femme-Coquille-Blanche ; Jóhonaa'éí le Soleil et ses Fils les Jumeaux Tó bájísh chíní Le-Né-De-L'Eau et son Frère Naayéé neizghání Le-Tueur-De-Monstres dans la langue de Bilagáana l'Homme Blanc.

Pour le Diné, les Navajos, cette histoire du mythe de Création est à la base de leur identité spirituelle profonde, de leur relation avec les Éléments, la Terre, le Cosmos, de ce qu'ils considèrent comme Sacré, de ce qui recouvre l'Harmonie, la Paix, l'Équilibre, la Beauté : bik'eh hozhoon. Ainsi qu'il est dit.


Paul G. Zolbrod, né en 1932 à Pittsburg, devient après ses études un dramaturge érudit. Il a enseigné à l'Allegheny College avant de se spécialiser sur les cultures de traditions orales dans le monde et notamment celles d'Amérique du Nord. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dans ce domaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Philippe Sabathé