Le recours à la tradition, La modernité : des idées chrétiennes devenues folles
EAN13
9782343235578
ISBN
978-2-343-23557-8
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
Théôria
Nombre de pages
282
Dimensions
21 x 13 cm
Poids
353 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le recours à la tradition

La modernité : des idées chrétiennes devenues folles

L'Harmattan

Théôria

Offres

Dans une modernité en déroute, l'auteur, sociologue, appelle au recours à la Tradition, celle du pérennialisme. Non pas par nostalgie, mais parce que les principes qui fondent le monde moderne (individualisme, croyance au Progrès, « désenchantement du monde » rationaliste) sont, pour paraphraser Chesterton, des « idées chrétiennes devenues folles ». À bien des égards la modernité est la fille révoltée du christianisme. C'est pourquoi il a été plus facile à l'Église « d'aller aux barbares » que de résister à ses propres hérésies. À la fin du XXe siècle, la pastorale ne s'est pas contentée de « s'adapter » au monde, mais semble s'être massivement ralliée à la modernité. Le monde passe ; aussi le ralliement de l'Église à la « religion séculière » prométhéenne qui nous domine est le plus inefficace parce que cette religion est en déclin. La Tradition n'est pas le culte des cendres, mais la préservation du feu. Avec la postmodernité, y recourir est la plus probable arche de salut pour passer le naufrage annoncé.
S'identifier pour envoyer des commentaires.